(EN) Même si votre maison est très propre, vous seriez à risque que devoir affronter la menace d'une invasion parasitaire cet automne: en effet, vous pourriez être envahi par des rats, des blattes et des araignées si vous ne prenez pas des mesures préventives pour les garder à l'écart.

« À mesure que le temps se refroidit, ces parasites cherchent activement un abri, et votre maison représente la solution idéale en leur offrant de la nourriture, de l'eau et de la chaleur », prévient Alice Sinia, Ph. D., entomologiste à Orkin Canada. « Les rongeurs, en particulier, chercheront un nouvel abri une fois que la température chute au-dessous de 15°C ».

En plus d'être une simple nuisance, les rats sont capables de transmettre de nombreuses maladies, et ils peuvent introduire des puces et des acariens dans votre maison. Encore plus troublant, les souris peuvent produire jusqu'à 200 petits en quatre mois. Elles peuvent contaminer les aliments et causer des dommages structuraux très coûteux à réparer. De plus, les rongeurs peuvent créer des risques d'incendie en rongeant à travers les fils électriques. Les blattes, pour leur part, peuvent propager les bactéries aux aliments et aux aires de préparation, ce qui peut entraîner l'intoxication alimentaire.

Les techniques d'exclusion suivantes sont une étape fondamentale pour faire en sorte que votre maison soit à l'épreuve des parasites. Les experts d'Orkin Canada offrent ces conseils afin que vous puissiez vérifier les points d'accès couramment négligés autour de votre maison.

1. Effectuez une inspection du périmètre extérieur. La première étape pour assurer l'étanchéité de votre maison consiste à identifier et à boucher tous les points d'accès potentiels. Une souris peut se faufiler à travers une ouverture aussi petite que 1,75 cm de large, alors qu'un rat peut avoir accès à votre maison au moyen d'une ouverture de 2,5 cm de large. Vous devriez faire l'inspection de l'extérieur de votre maison, et même sous les tuiles de couverture, près des gouttières. Si vous trouvez une fissure ou un trou où vous pouvez passer un crayon, bouchez-le avec un produit résistant aux intempéries comme du calfeutrage ou de la mousse.

2. Vérifiez les murs et les planchers à l'intérieur. D'une longueur qui s'étend de 1 à 5 cm, les blattes sont très adaptables, et elles sont plus actives la nuit. Afin de prévenir une infestation, vous devriez calfeutrer et boucher les fissures dans les murs et les planchers. Assurez-vous de réparer les fentes autour de la plomberie étant donné que les blattes sont connues pour se déplacer au moyen des canalisations d'égouts.

3. Bouchez les fenêtres et les portes. L'installation des bas de porte et des moustiquaires bien ajustées sur les fenêtres, et le calfeutrage des fissures autour des portes et des fenêtres sont de simples mesures qui contribueront grandement à prévenir l'accès des araignées dans votre maison. Même s'il est rare qu'une araignée pique sans provocation, le simple fait d'en observer une est souvent suffisamment angoissant pour prendre des mesures préventives.

www.leditionnouvelles.com