(EN) Les catastrophes comme les inondations et les tornades peuvent avoir une profonde incidence sur nos vies, nos maisons et notre collectivité. Dans les faits, les inondations et autres événements causés par l'eau sont les catastrophes les plus fréquentes et les plus coûteuses au Canada, constituant 80 % de toutes les demandes dans le cadre des Accords d'aide financière en cas de catastrophe.

La fréquence des feux de forêt ainsi que leurs coûts augmentent également par rapport aux décennies précédentes. Nous ne pouvons prédire le moment où les catastrophes surviendront ou l'ampleur des dommages subis, mais nous pouvons comprendre les risques qui s'y rattachent et en tirer des leçons afin d'élaborer des plans et de nous préparer à réagir.

Pour ce faire, il existe des étapes simples que nous pouvons tous suivre. Nous pouvons commencer par repérer les risques et autres dangers pouvant déclencher les urgences dans notre collectivité. Pourrait-il s'agir d'un événement comme un séisme, une inondation ou une tempête hivernale? Dans votre collectivité, qui serait touché? Pourrait-il s'agir de résidents, d'animaux de compagnie, de femmes et d'enfants ou encore des résidents de la maison de retraite du quartier? Quels sont les outils et les services à votre disposition qui peuvent vous aider à réagir à la vulnérabilité potentielle? Ces renseignements peuvent vous aider à évaluer, à prévenir et à atténuer les catastrophes éventuelles pouvant survenir autour de vous.

Beaucoup de renseignements utiles sont disponibles en ligne. Par exemple, vous pouvez apprendre comment faire un plan et une trousse d'urgence (https://www.getprepared.gc.ca/cnt/rsrcs/pblctns/yprprdnssgd/index-fr.aspx) et comment être préparé aux inondations (https://www.canada.ca/fr/campagne/prevention-inondation.html). Ces ressources sont gratuites et faciles à se procurer. Elles peuvent nous aider à passer à l'action avant que les catastrophes n'aient lieu, et à rendre notre collectivité plus sécuritaire et plus résiliente.

Parfois, les catastrophes franchissent les limites des villes, des provinces et même des frontières. Il peut s'agir d'un enjeu national et même international. Au Canada, nous avons une Plate-forme nationale pour la réduction des risques de catastrophes qui aide à bâtir une résilience communautaire en ayant des discussions continues sur les moyens novateurs avec lesquels les gouvernements, les collectivités, le secteur privé et les gens peuvent réduire les risques et les répercussions des catastrophes.

Sur le plan international, l'année dernière, les Nations Unies ont approuvé le Cadre d'action de Sendai pour la RRC qui vise à réduire considérablement les pertes en vies humaines, en moyens de subsistance et en santé causées par les catastrophes au cours des 15 prochaines années.

Dans le cadre de cet engagement, le Canada sera l'hôte de la cinquième Plate-forme régionale pour la réduction des risques de catastrophes dans les Amériques des Nations Unies (www.eird.org/rp17/), un événement de gestion des urgences international comptant plus de 1 000 délégués provenant des Amériques de plus de 50 états et territoires souverains. Ce sera une occasion de faire progresser la collaboration et la coordination afin de respecter les objectifs de réduire les risques liés aux catastrophes. L'événement aura lieu du 7 au 9 mars 2017, à Montréal, Québec.

Suivez le déroulement de la discussion sur Twitter en utilisant le mot clic #SendaiAmeriques.