(EN) Nous savons tous que, chaque hiver, des milliers de Canadiens font leurs bagages et partent dans le Sud à la recherche d'un climat chaud et de plages de sable blanc. La plupart reviennent avec de joyeux souvenirs et peut-être quelques articles achetés en franchise, mais votre famille ramènera-t-elle aussi le virus Zika?

Même si le risque global pour les Canadiens qui se rendent dans les pays touchés par le virus Zika est faible, il est important de bien vous renseigner.

Le virus Zika se transmet surtout par la piqûre d'un moustique infecté. Il peut également être transmis par une personne infectée à son partenaire sexuel. Pire encore, une femme enceinte infectée peut le donner à son enfant. Même si l'infection à virus Zika est habituellement bénigne et dure seulement quelques jours, chez les femmes enceintes, elle augmente le risque d'effets graves sur la santé du fœtus. C'est pourquoi les femmes enceintes et celles qui songent à le devenir devraient éviter de se rendre dans les régions où le virus Zika est transmis par les moustiques.

La majorité des personnes infectées n'ont aucun symptôme. Si vous revenez tout juste d'une région où il y a transmission active du virus Zika par les moustiques, surveillez l'apparition des symptômes suivants :

• éruption cutanée plate et rouge couverte de petites bosses, qui commence souvent dans le visage et s'étend à tout le corps;

• yeux rouges;

• faiblesse;

• maux de tête;

• manque d'énergie;

• douleur musculaire ou articulaire de courte durée;

• possibilité de gonflement articulaire, surtout des petites articulations des mains et des pieds;

• faible fièvre (38,5 °C ou moins).

Si vous croyez avoir contracté le virus Zika ou y avoir été exposé, veuillez consulter un professionnel de la santé pour discuter des méthodes de dépistage. Le dépistage est particulièrement important si :

• vous êtes enceinte et vous vous êtes rendue dans une région ou un pays où des cas de transmission par les moustiques ont été signalés;

• vous êtes enceinte et, pendant votre grossesse, vous avez eu des contacts sexuels non protégés avec une personne qui avait visité une région ou un pays où des cas de transmission par les moustiques ont été signalés;

• vous êtes tombée enceinte dans les deux mois suivant votre retour de voyage ou dans les six mois suivant le retour de votre partenaire sexuel d'une région ou d'un pays où des cas de transmission par les moustiques ont été signalés.

N'oubliez pas que le virus Zika ne concerne pas seulement les femmes. Les études montrent que le virus peut survivre jusqu'à six mois dans le sperme. Par conséquent, les femmes enceintes dont le partenaire s'est rendu dans une région touchée par le virus devraient utiliser le condom correctement et systématiquement ou éviter d'avoir des rapports sexuels jusqu'à la fin de leur grossesse. Quant aux personnes qui envisagent de concevoir un enfant, les femmes devraient attendre deux mois, et les hommes, six mois après leur retour d'une région où le virus Zika est transmis par les moustiques. Pendant cette période, l'Agence de la santé publique du Canada recommande l'utilisation correcte et systématique du condom ou l'abstinence.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site https://www.canada.ca/fr/public-health/services/diseases/zika-virus.html.