(EN) Même si de nos jours les avancées technologiques utilisées dans les véhicules automobiles nous assurent une sécurité accrue sur la route, les deux facteurs les plus importants pour améliorer la sécurité routière en hiver, selon les experts, sont l'installation de pneus d'hiver et une conduite vigilante.

Selon Jeff Voth, un expert en conduite automobile et le rédacteur du site de nouvelles automobiles exhausted.ca, les conducteurs ne doivent pas se fier aux technologies modernes pour éviter les accidents lorsque la chaussée est glissante. Même si les freins antiblocage, les systèmes de contrôle de la traction et de la stabilité peuvent nous être utiles lorsque les chaussées sont glissantes, seuls les pneus sont en contact direct avec la route et c'est pourquoi il est essentiel qu'ils soient adaptés à la conduite sur les chaussées couvertes de gadoue, de neige ou de glace.

Les nouveaux pneus Hankook Winter i*cept iZ2 et Hankook Winter i*Pike RS sont fabriqués avec une nouvelle technologie de bande de roulement. Ils sont conçus pour des conditions routières hivernales rigoureuses et permettent une meilleure performance du véhicule sur les surfaces enneigées et glacées, explique M. Voth.

Ces deux modèles de pneus peuvent être utilisés dans des conditions hivernales extrêmes car ils offrent une excellente traction sur la neige et la glace. Les pneus Winter i*cept iZ2 permettent d'améliorer la performance du véhicule sur les routes extrêmement boueuses, enneigées ou glacées, tandis que les pneus Winter i*Pike RS possèdent une aire de contact de la bande de roulement au sol plus large ce qui permet de mieux freiner sur les surfaces glacées. De plus, ils peuvent être équipés de crampons pour assurer une meilleure traction.

En plus d'investir dans un jeu de pneus d'hiver, M. Voth recommande aux automobilistes de faire preuve de prudence au volant durant la saison hivernale et de respecter les panneaux routiers. Par exemple, il suggère d'adapter la vitesse en fonction des conditions météorologiques – en conduisant moins vite vous aurez plus de temps pour réagir dans une situation difficile.

M. Voth favorise également une conduite proactive afin d'anticiper les situations dangereuses avant qu'elles se produisent. « Selon les études, 80 % de tous les accidents auraient pu être évités si les conducteurs avaient eu une seconde de plus pour réagir. En étant conscient de ce qui se passe plus loin sur la route, vous pouvez avoir cette seconde de plus et identifier un problème potentiel avant qu'il ne survienne. »