(EN) L'hiver et ses grands vents, ses nuits interminables et ses impitoyables chutes de neige représentent une épreuve à surmonter pour votre voiture et vous. Mais outre le liquide lave-glace supplémentaire que vous devez utiliser et l'entretien que vous devez assurer, votre budget consacré à l'essence est celui qui subit la plus forte hausse parce que la consommation d'essence peut grimper de plus de 25 %. Cette hausse exerce une pression sur un budget qui est déjà grevé par toutes les dépenses liées à votre automobile.

Tout ça à cause de l'air froid hivernal qui augmente la force exercée (ou traînée aérodynamique) sur votre véhicule et qui oblige votre moteur à travailler plus fort pour faire avancer le véhicule dans la neige et la gadoue. Cependant, vous pouvez réagir en mettant en pratique les quelques trucs étonnamment simples que voici :

1. Détendez-vous et allez-y mollo. La conduite agressive augmente la consommation de carburant plus que vous le pensez. Les accélérations soudaines et les ralentissements brusques obligent votre moteur à travailler plus fort qu'il le devrait; prenez ça relax lorsque vous êtes au volant et vous cesserez par le fait même de gaspiller votre argent.

2. Planifiez vos déplacements. Pour vous aider à réduire votre consommation de carburant, il vous suffit, en plus de conduire de manière moins brusque, de planifier vos déplacements. Surveillez attentivement la circulation devant vous et réduisez votre vitesse, vous éviterez ainsi les arrêts-départs fréquents et pénibles qui font grimper la consommation d'essence, et vous arriverez quand même à temps. Débarrassez-vous de ces mauvaises habitudes et vous économiserez du temps à la pompe et éviterez les contrariétés sur la route. Et puis, chaque fois que c'est possible, planifiez votre itinéraire en écoutant les bulletins de circulation à la radio ou au moyen d'une application sur votre téléphone intelligent qui vous indique comment éviter les embouteillages énergivores.

3. Évitez de faire tourner le moteur au ralenti avant de démarrer. Est-ce que vous utilisez un démarreur à distance ou démarrez-vous votre véhicule pour aussitôt retourner dans la maison le temps qu'il se réchauffe? Ne laissez pas tourner le moteur de votre voiture avant de quitter la maison. C'est non seulement une pratique qui gaspille du carburant et qui augmente les émissions de gaz, mais après 30 secondes, elle ne procure aucun avantage. Pour réchauffer votre voiture, il suffit simplement de la mettre en marche et de rouler à faible vitesse pendant quelques minutes. Vous serez au chaud et déjà en route.

4. Surveillez la pression de vos pneus. La pression des pneus change selon la température de l'air. Il faut donc vérifier ses pneus au moins une fois par mois pour s'assurer qu'ils sont bien gonflés. Le fait de conduire un véhicule avec des pneus sous-gonflés de 8 lb/po2 (psi) peut diminuer leur durée de vie de 10 000 km et augmenter votre consommation de carburant.

5. Utilisez un chauffe-bloc. Le chauffe-bloc réchauffe le moteur de votre voiture avant le démarrage et peut réduire votre consommation de carburant de façon notable puisque vous n'avez plus besoin du tout de réchauffer le moteur. Pour vous faciliter la tâche, utilisez une minuterie sur le chauffe-bloc. Il suffit de régler la mise en marche du dispositif à environ 2 heures avant votre départ et vous pourrez prendre la route dans un véhicule dont le moteur est déjà réchauffé, le réservoir est encore plein et l'argent est resté dans vos poches.

Vous trouverez davantage de renseignements en ligne, à vehicules.gc.ca.