(EN) Dès qu'il fait plus froid, les gens rangent leurs accessoires d'été après un bon nettoyage. Les journées étant plus courtes, c'est aussi le moment tout indiqué pour établir des plans d'urgence, affirment les experts en matière de sécurité.

Puisque les pannes de courant et de système de chauffage semblent toujours se produire pendant les journées les plus froides de l'année, il est recommandé de faire une inspection des appareils de chauffage ainsi que des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone avant l'hiver. Ainsi, vous aurez l'esprit tranquille.

Tout appareil domestique qui consomme du combustible pour produire de la chaleur ou de l'énergie doit être inspecté pour que les fuites de monoxyde de carbone puissent être détectées. Il faut vérifier, notamment, les conduites de ventilation, les fournaises à gaz, au mazout et au propane, les foyers au bois et à gaz, la cuisinière au gaz et le chauffe-eau.

Sans une aération adéquate dans la maison, l'intoxication au monoxyde de carbone peut être très rapide. Comme il s'agit d'un gaz qu'il est impossible de voir, de sentir et de goûter, l'intoxication peut être très rapide en l'absence d'un avertisseur de CO fonctionnel. Une telle situation peut mener à de graves problèmes de santé et même à la mort.

Il ne faut jamais utiliser une génératrice, un barbecue ou tout autre appareil qui émet du monoxyde de carbone à l'intérieur d'un bâtiment.

« Malgré les avertissements répétés, bien des gens continuent d'utiliser leur génératrice portative et d'autres appareils dans la maison ou dans des endroits inadéquatement aérés », indique Carol Heller, experte en sécurité résidentielle à Kidde Canada, un chef de file en matière de sécurité. « Ces imprudences entraînent des hospitalisations, des blessures graves et des conséquences parfois plus sérieuses. La présence d'un avertisseur de CO fonctionnel est le seul élément qui permet à votre famille d'être protégée. »

Mme Heller signale aussi qu'il est essentiel de remplacer les vieux avertisseurs de fumée et de CO.

« Que vos avertisseurs de fumée fonctionnent à piles ou soient branchés sur le système électrique de la maison, ils doivent être remplacés tous les dix ans, insiste-t-elle. Avec le temps, la poussière et les vapeurs de cuisson peuvent obstruer les capteurs des avertisseurs. Ce que vous voulez, c'est un appareil qui soit doté de la plus récente technologie et le plus sensible possible. La même chose est vraie pour tout avertisseur CO branché au mur ou à piles et pour tout avertisseur combiné fumée/CO : il faut remplacer tous les modèles fabriqués avant 2009. »

La gamme d'avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone « sans souci » ont la cote auprès des consommateurs parce qu'ils sont dotés d'une pile au lithium scellée qui dure dix ans. Cette pile n'a jamais besoin d'être changée pendant toute la durée de vie de l'appareil.

Pour obtenir davantage de renseignements, consultez le site www.securitealamaison.com.