(EN) Saviez-vous qu'il est obligatoire d'installer des avertisseurs de fumée dans les chalets, les maisons mobiles, certains bateaux et même dans les tentes-caravanes?

Selon les codes du bâtiment, les lois provinciales et les règlements municipaux, des spécifications distinctes s'appliquent à ce genre d'habitations. Tous les types de caravanes, de roulottes, de véhicules de plaisance, de chalets et de bateaux dotés d'espaces de vie, de cuisson et de chambres doivent être équipés d'au moins un avertisseur de fumée fonctionnel à l'extérieur des chambres.

Bon nombre de bâtiments contiennent également des appareils qui émettent du monoxyde de carbone (CO). Souvent appelé le tueur silencieux, ce gaz mortel est incolore, inodore et insipide. Il est produit par des appareils de combustion comme les poêles à bois, les foyers au bois ou au gaz, les chaudières à mazout, les appareils ménagers au propane, les cuisinières au gaz, les calorifères, les climatiseurs et les génératrices. On le retrouve également dans les émissions des bateaux et des véhicules.

En plus de faire vérifier chaque année le système de chauffage, les conduits de cheminée et les conduits d'évacuation par un professionnel, il est plus prudent d'installer au moins un détecteur de monoxyde de carbone fonctionnel en plus des avertisseurs de fumée. C'est la seule façon de détecter la présence de ce gaz dans la maison.

Il est maintenant obligatoire en Ontario et au Yukon d'installer un avertisseur de monoxyde de carbone à l'extérieur des chambres dans toute demeure contenant des sources de monoxyde de carbone. Comme le nombre de décès et d'accidents graves liés à ce gaz continue d'augmenter à travers le pays, plusieurs provinces envisagent des lois semblables.

Les responsables de la sécurité-incendie recommandent de toujours vérifier les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone lors du premier long weekend de mai avant de passer en mode vacances. Il est important de remplacer les piles et de nettoyer les appareils avec un aspirateur pour retirer la poussière et les toiles d'araignée.

De plus, il est essentiel de vérifier l'âge de vos avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone. Avec le temps, les capteurs peuvent être obstrués par la poussière, les gras de cuisson et les autres contaminants atmosphériques. Même si l'alarme retentit lorsque vous appuyez sur le bouton test, si l'avertisseur de fumée a plus de 10 ans, il doit être remplacé. Vous devez également remplacer les détecteurs de monoxyde de carbone tous les 7 à 10 ans, tout dépendant de la marque. La date de fabrication de l'appareil est habituellement inscrite sur une étiquette autocollante ou sous le couvercle de l'appareil. Ces avertisseurs doivent être remplacés selon les directives de remplacement, qu'ils soient reliés au système électrique, alimentés par une pile ou branchés au mur.

De nos jours, grâce aux nouvelles technologies, il est plus facile que jamais de remplacer les avertisseurs périmés. Kidde, le plus important fabricant d'avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone au Canada, offre une gamme complète d'appareils fiables. Plusieurs modèles contiennent des capteurs intelligents qui permettent de diminuer le nombre de fausses alarmes. Toutefois, le principal argument de vente est la pile au lithium scellée d'une durée de 10 ans qui est activée lors de l'installation de l'appareil. Il n'est donc pas nécessaire de la remplacer pendant la durée de vie de l'avertisseur.

Cet été, que vous passiez vos vacances au chalet, dans un véhicule de loisir, dans une roulotte ou un véhicule nautique, n'oubliez pas de penser à la sécurité contre les incendies et le monoxyde de carbone avant de savourer la première bière de la saison.

Pour des conseils de sécurité estivale supplémentaires, consultez le site www.securitealamaison.com.