(EN) Un environnement sain est de la plus haute importance pour les agriculteurs canadiens qui se fient à la terre pour en tirer leur gagne-pain. En tant qu'intendants de la terre, les agriculteurs font de leur mieux afin d'aider à la protéger, avec un peu d'aide, il faut le dire, provenant d'outils et de technologies comme les pesticides et les cultures biotechs.

Voici justement certaines des façons par lesquelles les producteurs agricoles du Canada gardent leurs fermes en harmonie avec l'environnement.

Préservation de la biodiversité

Avec l'aide des pesticides et de la biotechnologie végétale, les agriculteurs peuvent produire davantage sans avoir à convertir de nouvelles terres à la culture. Cela aide à préserver de précieux espaces verts et d'importants habitats fauniques.

Réduction des émissions de gaz à effet de serre

Les changements climatiques sont devenus une préoccupation constante. Les pesticides et les cultures biotechs ont aidé les producteurs agricoles à adopter des pratique de travail réduit du sol, qui permettent de réduire de façon draconienne le nombre de passages dans leurs champs avec leurs machines afin de lutter contre les mauvaises herbes. Il s'ensuit une réduction importante des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation de carburant.

Protection du sol

Le labour de conservation a aussi permis aux agriculteurs de protéger une de nos ressources naturelles les plus précieuses : la terre. En adoptant des mesures de réduction du travail du sol, les producteurs agricoles peuvent réduire l'érosion du sol, améliorer sa structure et faire ainsi croître la pénétration et la rétention de l'humidité. Au Canada seulement, l'adoption de pratiques de travail réduit du sol a permis une réduction de 69 % de l'érosion du sol dans la production du maïs.

Recyclage adéquat

AgriRÉCUP, une organisation sans but lucratif de gestion responsable des déchets dirigée par l'industrie, offre aux agriculteurs canadiens l'occasion de se défaire des pesticides non désirés ainsi que de recycler leurs contenants vides en toute sûreté. Depuis le début du programme de collecte en 1989, les agriculteurs ont retourné plus de 100 millions de contenants vides de pesticides à des fins de recyclage.

www.leditionnouvelles.com