(EN) Il existe de nombreuses théories sur la meilleure façon de conduire en hiver; certaines sont des mythes et d'autres sont vraies. Testez vos connaissances pour voir si vous êtes en mesure d'identifier lesquels des énoncés suivants sont des mythes de conduite hivernale ou des conseils pour optimiser la sécurité routière lorsque le froid s'installe.

1. Les pneus toutes saisons sont adaptés à l'hiver. Pas vraiment. Bien que les pneus toutes saisons soient conçus pour vous garder en sécurité dans des conditions météorologiques transitoires occasionnelles, vous avez tout de même besoin de pneus d'hiver pour rouler en toute sécurité lors de nos hivers canadiens. Les pneus d'hiver comportent des composés de bande de roulement uniques, comme le composé de gomme flex-ice des pneus Michelin X-Ice Xi3, qui leur permet de rester plus souples à des températures plus froides, offrant ainsi une meilleure traction que les pneus toutes saisons. Ces derniers sont d'ailleurs moins flexibles et moins efficaces lorsque la température descend constamment sous zéro, particulièrement lorsque la précipitation s'ajoutet à l'équation.

2. Baisser la pression des pneus permet une meilleure traction. Faux. Les pneus d'hiver sont conçus pour fonctionner sans aucun ajustement de la pression de gonflage. Un pneu bien gonflé et plus étroit est en mesure de mordre dans la neige jusqu'à la chaussée, lui permettant d'obtenir une meilleure traction. En règle générale, vous devez toujours garder les pneus gonflés selon les recommandations du fabricant, lesquelles se trouvent sur la paroi intérieure de la porte du conducteur de votre véhicule.

3. Je suis plus en sécurité dans un véhicule à quatre roues motrices. Ceci est un mythe. Les quatre roues motrices sont une caractéristique de performance et non de sécurité. Elles vous aident à accélérer mais n'offrent aucun avantage lorsque vous essayez de tourner ou d'arrêter dans des conditions enneigées ou glacées. Avoir le bon pneu pour la saison est une question de sécurité. Un plus grand nombre de pains de gomme, des micropompes qui absorbent l'eau, des lamelles tridimensionnelles et le composé du pneu jouent tous un rôle dans la performance globale d'un pneu d'hiver et pour votre sécurité sur les routes.

4. Pour reprendre le contrôle lors d'un dérapage, je devrais toujours tourner le volant dans le sens inverse de la rotation. C'est vrai. Il est toutefois important de se rappeler que, si vous conduisez à une vitesse sécuritaire et à une distance suffisante des véhicules devant vous et si vous évitez les freinages, les accélérations ou les virages brusques, vous n'aurez pas besoin de craindre de glisser ou de déraper.

Trouvez plus de conseils de sécurité routière en hiver à michelinwintercenter.com/fr/tips.